Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A propos

Qui suis-je ?

Psychologue spécialisée dans l’accompagnement des femmes

Je m’appelle Catherine de Voghel. J’ai 52 ans, je suis maman solo d’une adolescente de 12 ans et je vis à Sambreville en Belgique. J’ai une formation universitaire en psychologie mais aussi en communication et en anthropologie sociale et culturelle. Je me forme aussi au webmarketing, à la création de sites WordPress et à la rédaction web depuis 2017. Et j’adore ça !!!

Depuis plus de 20 ans, je travaille avec des femmes qui sont en difficulté psychologique. D’abord avec les familles, ensuite avec les femmes victimes de violences. J’ai également accompagné beaucoup de mamans dans leurs démarches et leur reconstruction psychologique après une rupture difficile, un burn-out ou une dépression

Parce que j’ai moi-même mis 15 ans avant de me lancer en tant qu’indépendante à titre principal, je vous propose de vous aider à y parvenir beaucoup plus rapidement. Et cela grâce à un travail sur votre communication.

Pourquoi ce nouveau projet ?

Vous faire gagner du temps

Je dis toujours que mon seul regret est de ne pas m’être lancée plus tôt. Avant je procrastinais, j’étais même pétrifiée par la peur de lâcher la proie pour l’ombre. Cet état physique et mental dans lequel je suis restée aussi longtemps me paralysait. Je suis donc restée bien malgré moi coincée plusieurs années dans un travail de salariée qui me rendait malheureuse

J’ai ensuite décidé de me me lancer en tant qu’indépendante à titre complémentaire. En parallèle, j’ai tout de même gardé ce que je prenais pour une garantie : un travail de salariée à mi-temps. Pourtant, je ne m’y épanouissais pas. Plusieurs de mes collègues et moi-même nous sentions malmenées par la direction. Je n’en avais pas réellement conscience (ou plutôt, je ne voulais pas me l’avouer) mais je vivais en réalité ce qu’on appelle de harcèlement au travail. Je me trouvais des tas d’excuses pour continuer alors que j’étais en souffrance. C’était un emploi stable qui me rapportait tout juste de quoi subvenir à mes besoins et ceux de mon enfant. En réalité, il me prenait tellement d’énergie que je ne parvenais pas à faire décoller mon activité d’indépendante. 

Mais à l’intérieur de moi, ça bouillonnait comme vous n’avez pas idée. Un jour, alors que ça faisait 13 ans jour pour jour que je végétais dans cet emploi qui n’avait plus de sens pour moi, j’ai pris ma décision. J’ai démissionné. Et j’ai retrouvé ma liberté ! 

Besoin d’aide pour lancer et faire grandir ton activité ?

Parlons-en ensemble autour d’un café, réel si tu es en Belgique ou virtuel si tu habites trop loin de chez moi.